La Perspective

La courbure que nous croyons percevoir est dûe en réalité au fonctionnement de l’œil humain.
C’est ce que l’on appelle la perspective.

Nous avons conçu les appareils photos et les objectifs pour que leur rendu soit adapté à notre vision.
Ces appareils s’inspirent directement de notre fonctionnement rétinien.
En anglais, le terme utilisé se nomme le « vanishing point », c’est à dire le point de fuite.

Ces lignes imaginaires sont présentes pour vous aider à comprendre comment fonctionne notre perspective. Elles convergent toutes vers le point de fuite.

La perspective créée l’illusion de la profondeur sur une surface plane.

Il s’agit d’un véritable cône visuel qui redirige la distance étendue en un point concentré.
Le sol remonte physiquement, du fait de la distance et de cette vision pyramidale.

La taille des personnages et des objets diminue en fonction de la distance.
Toutes les lignes, qui dans la réalité sont parallèles, se rejoignent en un même point qui se situe sur la ligne d’horizon.

Walt Disney a même laissé quelques indices… N’avez vous pas regardé les dessins animés des Francs Maçons étant petits ? 🙂

Les globistes nient la perspective humaine car cela leur permet de conforter leurs croyances.
Ils confondent tout simplement la courbure et la convergence alors que ce sont deux choses complètements différentes !

Si l’altitude des yeux de l’observateur se trouve à 1.70 m, l’horizon formé se situera à 4,7 km.
Plus l’altitude sera élevée et plus l’horizon reculera. Il se trouvera à 6.20 km à 3.00 m de hauteur ; 11,30 km à 10 m ; 36 km à 100 m ; 113 km à 1 km…

Si vous voulez rigoler, vous avez ici un globiste haineux qui a cru calculer la courbure de l’eau alors, qu’en réalité, il n’a calculé que la conséquence de notre vision limitée !! xD

 

 

Il ose dire : « La conclusion est simple : la courbure de la terre et donc la courbure du niveau de l’eau qui suit une ligne équipotentielle de gravité, me cache… » 😀

 

« La ligne équipotentielle de gravité » n’est en réalité que l’horizon résultant de l’effet de notre perspective humaine. Ce n’est qu’un langage pour mieux endormir les moutons qui viennent s’abreuver sur sa chaîne…

 

 

 

Dans tous les cas, une des meilleures vidéos globuleuses de ce début d’année, plus c’est gros et plus ça passe !! 🙂

Pourquoi ne pouvons-nous pas voir le bas de ce couloir ?
Suit-il la courbure terrestre ou est-ce seulement de la perspective ?

Pourquoi la « science » prétend-elle que la ligne d’horizon correspond au début de la courbure terrestre alors qu’un simple zoom suffit à faire réapparaître les objets qui se sont cachés derrière celle-ci ?

La ligne d’horizon est l’élément clé.
L’endroit exact où pointe votre œil correspond à la hauteur de cette ligne.
Nous pouvons voir qu’elle se situe tout le temps à la hauteur de nos yeux, ce qui serait strictement impossible si nous vivions sur une sphère !

Masolino, Fresque de la chapelle Brancacci, Florence (Italie) {1425}

 

Pour donner l’illusion de la profondeur, l’artiste fait converger les principales lignes visuelles ou orthogonales vers un point de fuite sur la ligne d’horizon.
Ce point de fuite est déterminé par l’œil de l’observateur.

La perspective dans la peinture, de Fra Angelico (le peintre des anges) à Picasso : https://education.francetv.fr/matiere/arts-visuels/premiere/video/la-perspective-dans-la-peinture-de-fra-angelico-a-picasso

« – Toute connaissance vient des sens qui permettent de constater ce qui est ou ce qui semble être, car ce qui est perçu doit être expliqué par la raison, parce que c’est elle qui permet de connaître le sens caché de la vérité.
Regarde devant toi… tes sens ne te disent pas que la terre est plate ?

 

– Oui, avec des montagnes et des vallées ! »

Partager