Les Saisons Sur Terre Plane

Certains globistes restent bloqués à l’idée d’une terre plane car ils ne comprennent pas comment les saisons pourraient se réaliser si la terre est stationnaire.

Il suffit de prendre des photos sur une année entière, au même endroit, avec un trépied et de faire un montage pour voir l’analemme du soleil se dessiner dans le ciel. Ce 8 représente sa course entre les 2 tropiques.

C’est une preuve vérifiable par vous mêmes avec votre propre matériel, chose que vous ne pouvez pas faire avec la théorie du globe et que, bien sûr, vous ne ferez jamais car ce n’est qu’une théorie Jésuite qui vous a totalement changé votre (notre) vision du monde.

L’analemme du soleil, qui forme un 8 dans le ciel (infini) avec une boucle plus grosse que l’autre, n’a aucun sens sur un globe mais beaucoup plus sur une terre plane avec un Sud plus large.

Le 21 juin, le soleil est à son altitude maximale au dessus du tropique du Cancer.
C’est l’été dans le Nord (France, Canada…) et c’est donc l’hiver dans le Sud (Afrique du Sud, Argentine, Australie…).
C’est aussi le jour le plus long de l’année.

 

 

Le 21 septembre c’est l’automne en France, les jours raccourcissent car le soleil est maintenant au dessus de l’équateur et un peu plus bas en altitude.
Les feuilles tombent et les oiseaux partent vers des pays plus chauds, au sud, pour passer l’hiver.

Le 21 décembre, le soleil tourne au dessus du tropique du Capricorne, c’est l’hiver en France.
Il est donc au plus loin de nous mais également au plus bas au niveau de son altitude, ce qui explique que c’est le jour le plus court de l’année.
Cela explique également les températures basses dans le Nord et l’été dans le Sud.

 

 

Le 21 mars, le soleil revient au dessus de l’équateur ce qui explique le rallongement progressif des journées.
Les feuilles poussent, les oiseaux chantent, cela annonce le printemps en France et l’automne en Australie.

Le 21 décembre, le soleil fait sa course au dessus du tropique du Capricorne donc il est au plus proche du dôme.
Il se reflète dedans ce qui explique les longues journées à Ushuaïa et dans le Sud en général.
Il est également au plus bas au niveau de son altitude.

 

Le 21 mars, il est au dessus de l’équateur, il se déplace vers le centre de la Terre (Pôle Nord).
Il s’éloigne donc du dôme, ce qui implique qu’il y a moins de réfraction sur celui ci.

 

Le soleil se trouve au dessus du tropique du Cancer le 21 juin donc pas ou peu de réfraction.

Le cercle Antarctique ainsi que le dôme se trouvant plus loin agissent comme un miroir réfléchissant les rayons solaires.

Selon la position du soleil et les différents angles d’incidence, nous voyons que les zones éclairées sont bien différentes.

Partager