Le Cinéma Sur Terre Plane

Le cinéma ou la belle illusion !

« On leur dira la vérité dans les films et on leur mentira dans la réalité. Ils seront complètement perdus. »
My Dinner With André (1981) – Un cauchemar Orwellien !

On dit souvent que les films de science fiction sont des avant goûts de la réalité alors que le cinéma sert principalement à nous conditionner afin de nous faire assimiler des choses qui n’existent pas et, au contraire, nous verrons aussi qu’il sert également à nous envoyer des messages subliminaux en faisant paraître notre Monde qui a été caché par nos élites. Rien ne nous oblige à croire en leurs fictions mais vu le conditionnement que tous les humains, surtout de l’occident, ont reçu depuis leur plus jeune âge, ces films spectaculaires ont l’air de refléter la réalité qu’ils nous ont offerte sur un plateau grâce à tout un tas de subterfuges.

« La Vérité est plus étrange que la Fiction, puisque la Fiction est obligée de s’en tenir aux possibilités ; pas la Vérité. »
Mark Twain – Pseudonyme de Samuel Langhorne Clemens (1835-1910), auteur américain célèbre

PROGRAMMATION !

La NASA et Hollywood vous ont conditionné pour accepter les fausses missions sur Mars.

En général, les gens se gavent avec des séries et des longs métrages à sensations alors que si vous réussissiez à ouvrir vos yeux sur le Monde qui nous entoure, vous deviendriez l’acteur de votre propre film. Vous plongez dedans les yeux fermés car, avant de venir sur ce site, vous ne saviez pas que le Monde pouvait être autrement que la version enregistrée tout au long de votre vie, dans tous les cas, pas cette boule tournoyant sur elle-même dans un espace si vaste. Maintenant que vous savez que notre lieu de vie a une chance d’être différent, je vous souhaite de regarder les fictions qu’ils vous proposent d’un autre angle. En effet, depuis quelques décennies, nous nous sommes installés dans un monde d’images qui servent à nous conditionner, à nous fausser la réalité.

 

Je constate qu’il n’y a pas tellement de films qui mentionnent cette Terre plate. Quand on a le courage de chercher efficacement, nous pouvons en trouver, que ce soit en bien ou en mal. Mais, même pour en rire, j’ai l’impression qu’ils ne veulent pas parler de ce sujet, serait-ce un signe ? Nous avons bien évidemment des longs métrages comme The Truman Show, Dark City, Capricorn One, Gods of Egypt… mais j’ai le sentiment qu’ils ne veulent pas parler pleinement de ce sujet pour le prendre au sérieux. Imaginez-vous Spielberg faisant une fiction là dessus avec des jeunes qui découvriraient la Terre plate ? Cela arrivera-t-il prochainement ? J’en doute… !

Ce logo a été créé en 1927 alors que la première photo de la terre à 100 miles (160 kilomètres) ne date que de 1947, grâce aux missiles V2 des nazis

La Universal fut créée en 1912 par Carl Laemmle, quelques années après Gaumont, Pathé et Nordisk Films. Poids lourd de l’industrie cinématographique américaine, Universal fut à bien des égards un studio innovant. Le premier à avoir permis au public de visiter ses coulisses, par exemple. A l’origine, la fusion de plusieurs sociétés (ce qui fut le cas pour plusieurs studios) : l’Independent Moving Picture Company,la New York Motion Picture Company, la Rex Motion Picture Manufacturing Company, la Powers Motion Picture, la Champion et d’autres plus mineures. En 1914, surgit la Universal Motion Picture Manufacturing Company. Les débuts de cette coalition furent compliqués avec des guerres intestines rageuses pour la prise de pouvoir de ce groupement puissant. Certains compagnies se retireront, la stabilité de cette sorte de conglomérat fut difficile à trouver. Carl Laemmle quittera ses fonctions, son fils entrera dans la danse et le studio voguera alors vers sa période faste, marquée notamment par les classiques horrifiques comme Frankenstein ou Dracula. Mais la Universal n’attendra pas les années 60 pour traverser de profondes difficultés financières. Dès les années 1930. La famille Laemmle perd le contrôle, Robert Cochrane prend les rênes. En 1946, fusion avec International Pictures. La nouvelle entité passera ensuite par quelques mains avant d’atterrir dans le giron de MCA. Alors que ses voisins connaissent la crise dans les années 60, Universal se montrera précurseur en se lançant très vite sur le marché de la télévision. Les succès seront au rendez-vous (Alfred Hitchcock Présente, par exemple) et perdureront jusque dans les années 90. Durant les années 70, Universal tentera de nouer des alliances de distribution avec d’autres studios (comme la Paramount ou la MGM). Nouvelle période de tractations dans les années 90. Le studio se lie avec d’autres entités hors cinéma (comme Matsushita Electric) pour au final, un échec. Le groupe Seagram entre en piste, Universal se fond dans un conglomérat, les activités cinématographiques, télévisuelles et musicales sont séparées en deux entités (Universal Studios et Universal Music Group en 1996). Nouvel échec. Viendra ensuite la période conglomérat avec Vivendi qui échouera également face aux gros problèmes financiers de Vivendi. Universal fut de nouveau au centre d’un jeu de fusion/absorption. En 2004, naît le conglomérat NBC Universal. Si l’histoire fut complexe au niveau financier, sur l’échelle cinéma, reste que la Universal est toujours là, 103 ans plus tard. Et plus puissante que jamais.

Voici la vidéo de l’évolution !

Avez-vous remarqué que leur boule entre 1923 et 1925 tourne, selon la version officielle, dans le mauvais sens ?? Gros MDR, non ?! 😀

La Terre est plate et immobile, comme nous le voyons.

Vous avez été programmé pour croire que vous vivez sur un globe en mouvement.

Cassez la programmation : recherchez Terre plate !

C’est du lavage de cerveau.

Faites le gros mensonge, simplifiez les choses, continuez à le dire et éventuellement ils finiront par le croire.

DISNEYSATION DU MONDE

 

La création d’une « mission cinéma » au sein du ministère de la défense s’est accompagnée de la signature d’un accord, l’année dernière, entre le ministère de la défense et la guilde des scénaristes. Tout cela est passé relativement inaperçu. Elle se calque sur le modèle militaro-médiatique étasunien.

Tout comme on a pu observer une américanisation des stratégies de com’ étatiques, se profile chez nous un « cinéma de sécurité nationale» à l’américaine. Nous aurons bientôt made in France les mêmes navets gros budget que ceux produits par la propagande hollywoodienne, dans le but de réécrire l’histoire, falsifier la science et orienter l’opinion des masses.

 

« La démocratie doit faire de la propagande pour survivre. »

Jacques Ellul

 

« Ellul présente sa définition de la propagande comme une simple hypothèse de travail : « l’ensemble des méthodes utilisées par un groupe organisé en vue de faire participer activement ou passivement à son action une masse d’individus psychologiquement unifiées par des manipulations psychologiques et encadrés dans une organisation ». L’essentiel d’après lui serait d’obtenir une orthopraxie (praxis action) et non seulement une orthodoxie (doxa opinion). Le travail de persuasion s’effectue au moyen d’une certaine unification psychologique. L’individu ne peut être atteint par la propagande qu’au sein de la masse. Elle l’intègre à une certaine vie collective et lui fait partager un langage commun. »

Eleonore Poppy

« Nous sommes à une époque où il existe des documentaires « fiction » que ce soit avec Jules Verne « De la Terre à la lune » ou même dans les années 60 avec 2001 l’odyssée de l’espace écrit par Arthur C Clark et filmé par Stanley Kubrick. Il y a à chaque fois un lien direct entre la fiction et ce qui se produit très peu de temps après, c’est comme si les auteurs de science fiction étaient là pour nous préparer à un événement qui, sans cette préparation, nous semblerait impossible ou très difficile à croire… C’est ce que certains appellent le « prédictive programming ».

Des suggestions mentales, subliminales sont intégrées dans des programmes TV. Ces images s’imprègnent dans notre mémoire sans qu’on les remarque au moment où on les voit car elles sont noyées dans le reste de l’histoire ou de l’intrigue. »

Eleonore Poppy

Le cinéma joue un rôle important dans le formatage… surtout ces derniers temps avec toute cette technologie employée, en particulier par nos astronautes qui ne sont bien sûr pas présents dans l’ISS comme ils voudraient bien nous le mettre dans nos petites têtes de gobeurs que nous sommes tous au final même si vous ne pouvez l’accepter. Vous pouvez me traiter d’endoctriné, de complotiste, cela n’affectera pas le fait que nous avons tous accepté cette vision du globe se mouvant dans l’espace. J’ai envie de vous demander : si je vous passe les images de Gravity, allez-vous me dire que vous avez la preuve que Sandra Bullock et George Clooney sont allés dans « l’espace » ?

 

Sous certains chapitres de mon site, je pensais mettre en place un espace de commentaires où vous pourriez vous exprimer librement car le sujet de la Terre plane est super oppressif pour ceux qui pensaient que leurs savoirs ne pouvaient être que la stricte vérité ! Voir un site détruire de telles croyances acquises tout au long d’une vie amènent forcément à différentes réactions… Je dois vous avouer que je ne sais pas comment faire même si des amis pourraient m’aider à mettre en place ce système mais je pense surtout avoir déjà assez débattu de ce sujet avec les globistes pour me donner une charge supplémentaire de travail par rapport à cette supposée modération et les réponses diverses qu’il faudrait que j’apporte. J’avoue également ne pas avoir réponse à toutes les questions des globistes, ce qui ne constitue pas une faiblesse à mes yeux. Un phénomène inexpliqué à l’heure actuelle n’affecte pas le fait que nous vivons dans un mensonge. Pour moi, tout cela n’est qu’une question de temps [ qui n’est pas de l’argent… 😉 ] ou un manque de recherches, en aucun cas une impossibilité qui pourrait nuire au modèle géocentrique que je défends. Il me semble que j’ai déjà pas mal de boulot si je souhaite vous offrir sur ce site des pages de qualité pour que vous puissiez comprendre que nous sommes tous nés dans un mensonge installé depuis des générations, suivant un agenda prédéfini par les bergers du troupeau humain. Pour finir, je pense également qu’il existe assez d’endroits sur Internet pour parler de cette théorie où nos idées géocentriques sont débattues.

Bref, revenons au film Gravity : 😀

Ah bon, l’espace ne peut être manipulé ?

Tu es sûr de cela mon pote ?

Scènes du film Gravity :          Scènes des hommes actuellement dans l’espace :

Si Hollywood peut nous manipuler maintenant, depuis combien de temps ont-ils pu le faire ?

Je rigole !! ..

Vous savez très bien que Gravity n’est qu’un film avec des effets spéciaux tandis que les images de l’ISS fournies par ESA et la NASA sont vraies, n’est-ce pas ?! 😮 😀

Quand vous entendez quelqu’un dire : LA TERRE EST PLATE. 😀 😀

« Cette vidéo d’ODD Reality se passe de tout commentaire ; on y voit toutes les références présentes des films et séries à propos de la terre plate ; cela est si flagrant qu’il est parfaitement indéniable que l’industrie du divertissement, fermement contrôlée par les élites, ait glissé ce genre de message incidemment ou sans aucune raison. Cela dit, nous sommes même en droit de nous demander à quel dessein ces messages subliminaux sont utilisés ; il se peut bien, en effet, que ces messages participent d’une suggestion générale et perverse, et qu’ainsi, à notre insu, ils nous éloignent de la vérité. Il n’y a qu’à regarder les messages subliminaux malsains que Disney incrémente dans ses animés pour être sûr qu’il n’y a rien de positif à cela ; car, le subliminal n’augure jamais rien de bon, puisqu’il implique nécessairement la tromperie. Mais, quoi qu’il en soit, les messages et les suggestions, dont il est ici question, montrent clairement que la « terre plate », et tout ce qui en dérive, est un sujet concret et très sérieux. Et, soit dit en passant, cela suffit à donner tort aux défenseurs et promoteurs de l’héliocentrisme, ainsi qu’à leur arrogance et mépris habituels. »

Joe Gibson

« Si on veut comprendre un petit peu ce monde, il faut d’avantage focaliser son attention sur les messages, parfois à peine codés, que nous donnent certaines fictions, les blockbusters ou les films d’anticipation à la sauce Hollywood. On trouve à la limite plus de bonnes informations romancées par certains scénaristes mais, en tout cas, le visage de l’activité réelle, c’est à dire ce qu’il y a sous les cartes, on le voit d’avantage dans certaines fictions que dans cette fiction qu’on nous présente dans le réel. »
Christophe Cros Houplon

Je n’arrête pas de penser que The Truman Show sorti en 1998 n’est pas simplement qu’un film, une fiction : c’est la vie réelle !! 囧

Le film The Truman Show expliqué par ODD REALITY :

« Extraits intéressants issus du film Agora qui date de 2009. J’ai laissé de côté les pseudos preuves du globe qui sont présentes dans cette fiction car, au final, c’est une véritable propagande pour ceux qui n’ont pas encore conscience du mensonge. Quand nous regardons ce film avec une vision globiste, nous nous enfonçons encore plus dans l’héliocentrisme en imprégnant en plus dans notre crâne une fausse Histoire avec un grand H, un magnifique coup double !!

Une vidéo qui, je l’espère, ravira mes amis platistes. N’hésitez pas à la partager ! 😉 Prenez soin de vous. »

Marc Ban

 

Agora : http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=134194.html

Tout est manipulable, manipulé… :
Merci Maestro !

Quand tu regardes Star Wars

Une fois que vous savez que la Terre est plate…

😀 😀

Quand un platiste regarde

un film sur l’espace…

😀 😀

Je vous souhaite de réaliser vos propres recherches, votre propre discernement puis de comprendre que le Monde dans lequel nous vivons n’est pas celui que nous pensions qu’il était quand il s’est présenté à nous, à un âge où nous n’avions pas les facultés nécessaires pour réfuter l’héliocentrisme.

Luke, la Terre est plate

Et l’espace est faux.

😀 😀

Les preuves ou les indices qui sont souvent des images subliminales dans les films, les fictions, les séries TV, les dessins animés, les jeux, les publicités… sont très nombreuses, parfois très dures à trouver, donc attendez vous à voir cette page grossir de mois en mois car j’en ai facilement le double à vous proposer mais, pour ma part, la priorité ne se déroule pas dans les films, l’essentiel ne se trouve pas dans ces FICTIONS scénarisées et mises en place devant nos yeux depuis que nous sommes nés, mais dans les preuves scientifiques qui sont tant chères aux globistes les plus ardus.

Partager