Le Big Bang

« Fred Hoyle, né le 24 juin 1915 à Bingley, Yorkshire et mort le 8 octobre 2001 (à 86 ans) à Bournemouth, est un astrophysicien britannique. Il est le principal détracteur de la théorie du Big Bang à laquelle il oppose sa théorie de l’état stationnaire. Il est d’ailleurs l’inventeur du terme « Big Bang ». Dans cet extrait d’entretien, Hoyle affirme que ce sont les croyances les plus répandues qui dirigent désormais la recherche. Il dénonce de quelle façon un jeune chercheur qui va contre l’opinion la plus communément admise se voit systématiquement exclus de l’accès aux instruments d’observation (télescopes), par le biais de comités de votants. Ces comités, en n’accordant pas de subvention de recherche à des travaux originaux ou en limitant l’accès aux instruments à ceux qui remettent en question le modèle admis, bloquent donc toutes possibilités de travailler sur des pistes inexplorées. Il explique par exemple que quelqu’un comme Galilée aurait été banni de la recherche officielle s’il avait vécu à notre époque, du fait du fonctionnement institutionnel lié à la démocratie. »

Eleonore Poppy

 

Source

Un condensé d’allocution faite sur le thème de la pensée de l’origine de l’univers. A la baguette, Étienne Klein qui achèvera ce monologue par une conclusion très surprenante et pleine d’humilité. Je ne vous gâche pas le plaisir, alors bonne lecture et… Merci 😉
Skyline Toxic

Le prêtre catholique Andrew Pinsent :

« Étant à la fois prêtre et ancien physicien des particules au CERN, on me demande souvent de donner des conférences sur la foi et la science. Très souvent, les jeunes gens, me posent la question suivante : comment pouvez-vous être prêtre et croire au Big Bang ?

À quoi je suis ravi de répondre :

Nous l’avons inventé ! Ou plus précisément, le prêtre Georges Lemaître a inventé la théorie appelée aujourd’hui le Big Bang et tout le monde devrait le connaître. »

La vision athéiste ne répond pas au problème de savoir qu’est ce qui a créé la matière…

Cette page n’est pas terminée. Elle ne représente absolument pas ce que je compte vous présenter par la suite.

Elle a été créé pour vous montrer de quoi je vais parler prochainement quand le temps me viendra. En attendant qu’elle se construise, je vous invite à essayer de suivre les quelques pistes que je vous ai laissé pour réaliser vos propres recherches dans le cas, bien sûr, où vous décideriez d’en savoir plus ! 😉

Vous pouvez me contacter via contact@lapinblanc.me si vous avez des questions, des demandes diverses, des suggestions… ou si vous avez remarqué des erreurs, des fautes… N’hésitez pas à le faire car même les plus petites remarques sont importantes et peuvent être des éléments déclencheurs afin d’appréhender différemment certaines choses que l’on ne voyait pas avant. 😉

Partager