Les Bateaux A L’horizon

Avant de regarder ce qui suit, je vous invite à prendre connaissance du chapitre sur la perspective 😉

La loi de la perspective s’applique à notre réalité.
Quelle différence y a-t-il entre ces deux photographies… ?

Voilà ce que nous voyons réellement sans nous en rendre forcément compte.

Nous pouvons penser que les bateaux passent derrière la courbure mais ce n’est que le résultat de notre vision limitée.

Les bateaux se fondent dans l’horizon car tout ce que nous voyons converge vers le point de fuite mais ils redeviennent visibles avec une très bonne paire de jumelles, un appareil photo comme le Nikon p900 ou un télescope.

Nous ne voyons plus les jambes de cet homme car elles sont masquées par l’horizon formé par notre vision limitée.

Sur cette photo zoomée d’un bâtiment invisible à l’oeil nu, si le bas n’est pas visible, c’est uniquement parce que l’horizon (prolongé grâce au zoom) n’est pas encore assez loin pour pouvoir le revoir entièrement.

Un zoom pour plus puissant ou un télescope ferait réapparaître le bas de ce bâtiment car il permettrait d’éloigner encore plus l’horizon formé par notre vison.

Il se passe exactement la même chose avec les bateaux qui semblent s’enfoncer après cette ligne crée à cause de notre vision pyramidale. Les bateaux qui disparaissent par le bas constitue une preuve absolue pour les globistes dissonants alors, qu’en réalité, tout est question de perspective !
De quelle grosseur serait cette sphère, quand nous voyons les bateaux disparaître à 4,60 km de distance, si vous acceptez de dire que c’est la preuve de la courbure terrestre ? 😀
Un simple zoom suffirait à ramener ce bateau à la vue…

Partager